Interview de Devan

Avant son premier match depuis plus de 6 mois, nous sommes allés à la rencontre de Devan. Nous avons profité d’une séance de massage pour lui poser quelques questions.


Valérie, Vice-présidente du club et aussi kinésithérapeute et ostéopathe, nous raconte les derniers mois de Devan.

Combien de temps a duré la convalescence ?

ʺ La convalescence a été longue avec une remise en questions permanenteʺ.

Devan s’est blessé un matin et dès l’après-midi, il est venu au cabinet. J’ai procédé aux tests du genou et nous avons constaté que quelque chose n’allait pas. Nous avons donc lancé le protocole : IRM. Très rapidement, le diagnostic est tombé.

A quelle fréquence venait-il au cabinet ?

Pendent un peu plus de 6 mois, Devan est venu au cabinet 4 fois par semaine. Nous avons fait du renforcement musculaire, de la physiothérapie, des massages et avons suivi les recommandations des différents spécialistes de Bordeaux. Nous avons travaillé pour éviter cette opération que notre joueur redoutait tant.

Comment a été Devan durant ces 6 mois ?

Vous connaissez Devan ? Toujours positif, il reste motivé dans n’importe quelle situation. Pour sa rééducation, il a eu le même comportement que sur un terrain : volontaire et vaillant. Et j’ajouterais très patient, il a pris son mal en patience pour guérir de la meilleure des façons.

Comment le sentez-vous pour son retour ?

Je suis confiante, ʺles voyants sont au vert ʺ.

Devan

Content de retrouver le parquet du BBM ?

Valérie continue le massage, mais commente notre question ʺ Devan absent ?? Noooonʺ

Oui, c’était long mais c’est très bizarre, aujourd’hui c’est comme si cet intermède n’avait pas existé.

Ton objectif pour la saison ?

J’espère que l’équipe va faire une bonne saison et que nous aurons le meilleur classement possible.

Comment ont été les mois de convalescence ?

C’était comme des vagues : il y a des moments, ici au cabinet, où je me sentais fort et au top de ma forme sur des exercices de force et autres. Et puis une petite douleur le lendemain me faisait perdre toute la confiance que j’avais engrangée quelques heures auparavant.

Cette période de convalescence a été une remise en questions permanente avec des exercices que je maîtrisais, puis des nouveaux qui me paniquaient et je repartais à zéro.

As-tu eu une période difficile en particulier ?

Le premier entraînement du mois d’Août avec l’équipe. Il a été difficile, la confiance que j’avais gagnée avec le travail de Valérie s’est envolée dès le premier entraînement. J’avais l’impression que ce n’était pas ma jambe, j’ai dû réapprendre les moindres gestes d’appuis de course et ma question était ʺEst-ce que je vais retrouver ma jambe ? ʺ.

Ta source de motivation ?

Je voulais éviter la chirurgie, ma blessure est un cas particulier et je me répétais tous les jours ʺJe peux le faire, je peux y arriver et rejouer en Octobreʺ.

Comment s’est passé la relation avec le club durant ces 6 mois ?

Les membres du club et le comité directeur ont été derrière moi, ils m’ont donné une chance, le mois d’Octobre. Je suis très heureux qu’on m’ait laissé du temps.

Nous : Ce mois d’octobre on y est et si nous avons bien compris il est important ; Devan esquisse un sourire, celui de la joie mais aussi du soulagement, puis il finit par répondre ʺouiʺ avec un immense sourire.

Ton retour a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, as-tu vu les messages ?

Devan n’a pas Facebook. Alors nous avons pris notre téléphone et pendant qu’il se faisait masser, nous avons lu les messages des supporters. Et il nous répond :

Les supporters nous motivent lors des périodes difficiles ; durant un match compliqué et durant la saison, ils sont très importants au sein du club. Sans eux nous ne sommes rien, je suis fier de jouer pour le BBM et je souhaite vraiment que l’on fasse une belle et riche saison.

Tu as envie de dire quelque chose à ton équipe ?

ʺThe past is behindʺ, nous sommes prêts pour le combat. C’est vrai nous n’avons pas commencé la saison comme nous le voulions mais on continue à travailler, nous avons une belle équipe et de quoi avoir un classement intéressant.


L’interview terminée, Valérie donne les dernières recommandations à son patient pour le lendemain, ils se regardent yeux dans les yeux, Devan a un grand sourire. Sans nul doute il est heureux !


Les moments forts du match contre Le Mans Jalt

L’avez-vous entendu ?

Lors de la présentation des joueurs, les cris des supporters à l’annonce de son nom ?

L’avez-vous vu le 3 points de Devan sur le buzzer avant la mi-temps et le capitaine qui vient lui taper dans la main ?






Dernière mise à jour : 25 octobre 2019